Une mégalopole Chinoise visite un village Breton pour développer son projet de Smart City.

smart_saint_sulpice
La plus petite Smart City au monde se trouve… en Bretagne !
23 septembre 2016
Afficher tout

Une mégalopole Chinoise visite un village Breton pour développer son projet de Smart City.

Une_mégalopole_Chinoise_visite_un_village_Breton_pour_développer_son_projet_de_Smart_City

Saint-Sulpice-la-Forêt, commune Bretonne de 1 500 âmes, est depuis quelques mois considérée comme la plus petite Smart City au monde. Depuis le lancement de ce projet, le village à la pointe de la technologie fait beaucoup parlé de lui. Il a même tapé dans l’œil d’une mégalopole chinoise de 26 millions d’habitants : Shanghai.

| Qu’est-ce que le projet « Smart Saint-Sulpice » ?

Smart Saint-Sulpice est une expérimentation réalisée en partenariat avec Rennes Saint Malo Lab, qui a pour objectif de réduire d’au moins 20% la facture énergétique de la commune. Comment ? En gérant en temps réel la consommation énergétique de tous les bâtiments communaux, grâce aux nouvelles technologies de l’Internet des Objets. Pour réussir ce pari, la collectivité a déployé un réseau de capteurs sans fils. Cette installation simple, n’a nécessité ni travaux, ni câblages et a été réalisée en trois jours seulement.

| Quand David aide Goliath

Interpellée par cette initiative technologique et environnementale, une délégation d’une dizaine de représentants de Shanghai a fait le voyage, Jeudi 08 Novembre, pour découvrir la plus petite Smart City au monde. Comment une mégalopole Chinoise de 26 millions d’habitants peut-elle se comparer à un village Français de 1 500 personnes me diriez-vous ? Par une ambition commune, qui est : « d’améliorer la vie des habitants » a déclaré Wan Qianrong, directeur technique de la société Oriental Cable Network. C’est ainsi qu’après avoir échangé sur l’efficience de la technologie déployée, le groupe est allé faire le tour des installations où sont déployés une trentaine de capteurs et 2 passerelles. La visite s’est terminée par une dégustation de produits locaux et la remise de cadeaux.

| Anticiper aujourd’hui, les enjeux de demain

Cette rencontre singulière souligne l’importance des enjeux auxquels nous serons confrontés dans les années à venir. En effet le phénomène d’urbanisation va s’accentuer et d’ici 2050, 70% de la population mondiale devrait vivre en ville. Le pari est double : Comment trouver des solutions pour gérer cette urbanisation de masse, tout en réduisant l’impact de la fracture numérique qui pèse déjà sur les zones rurales ? Une partie de la réponse se trouve sûrement dans le développement de l’Internet des Objets au service de la ville intelligente.